Construire une vision commune

Anne Quemin

Anne Quemin

Directrice de la communication

Chez leboncoin, nous sommes particulièrement fiers de ce qui est, depuis début 2020, notre raison d’être. Et je le suis tout autant de la manière dont celle-ci a vu le jour. Car, comme pour toute entreprise, s’employer à synthétiser ainsi en une formule ce que l’on est, et ce vers quoi on veut aller, n’est pas une mince affaire. C’est le fruit de discussions nombreuses, toujours passionnées, parfois animées, auxquelles se sont prêtés des collaborateurs de tous les services et filiales de notre groupe.

Depuis sa création en 2006, leboncoin a une vision et une mission. Nous avons toujours été un service de proximité, une plateforme utile pour les particuliers comme les professionnels. Mais un constat est aussi devenu de plus en plus évident : l’impact économique et sociétal du boncoin dépassait largement ce que nous pouvions imaginer – et même espérer. 

Partant de cette intuition, nous avons mandaté en 2016 une agence (Archipel) pour nous aider à mesurer l’impact que notre entreprise avait dans la vie des gens. Le travail réalisé a mis en lumière une évolution notable des motivations pour utiliser leboncoin : d’une envie de ménager son pouvoir d’achat, à une volonté de moins et mieux consommer, en favorisant le réemploi.

trait

Le travail sur la raison d’être est un projet collaboratif, à l’image du boncoin. A titre personnel, je suis fier d’être dans une entreprise qui s’engage de la sorte. 

Par Martin Berthoneau – CPO

Collaboration, appropriation, concrétisation

Voilà donc pour le point de départ. Est alors venu le moment de choisir une méthode pour construire cette raison d’être. Fidèles à nos habitudes, nous avons opté pour une démarche très pragmatique. Avec une ambition en tête : donner à cette démarche une perspective stratégique. En charge du projet, j’ai donc eu pour rôle de convaincre les sept autres membres du Comex de l’importance stratégique et business du projet – challenge intéressant pour une Directrice de la Communication de défendre un sujet… qui ne relève précisément pas de la communication !

Dès lors, la réflexion sur le contenu de cette raison d’être a commencé, en lien avec des collaborateurs volontaires qui ont travaillé dans le cadre de workshop. Si, très vite, un consensus s’est dégagé sur les sujets à traiter, des discussions sémantiques passionnantes se sont alors tenues. Un exemple parmi d’autres : agissons-nous pour un « mieux vivre » ou un « vivre mieux » ?

trait

Ce projet a permis de réunir autour d’une même table l’ensemble des services de l’entreprise, pour identifier un plan d’actions ambitieux, utile à la société française, et représentatif de l’entreprise que nous sommes. 

Par Kim Xuan Nguyen – Directrice produit verticale

Une fois définitivement tranchée par le Comex, la formule retenue a été présentée par Antoine Jouteau, notre Directeur général, durant l’une de nos assemblées All Hands. L’appropriation par les collaborateurs m’a semblé quasi instantanée, validant ainsi nos choix et le fait que nous sommes parvenus à traduire la culture d’entreprise si forte qui caractérise leboncoin. 

trait

Travailler sur la raison d’être a été comme une parenthèse dans nos missions du quotidien ; un temps à part pour prendre du recul et se questionner sur le fondement de notre entreprise, et pour chacun d’entre nous, un temps à part pour se questionner sur notre raison de travailler. 

Par Hélène Chenebeaux – Strategic Business Analyst

Mais l’aventure ne s’arrête pas là. Une raison d’être doit vivre, être incarnée, se refléter dans chacune des actions que nous portons. Nous voulons faire émerger de celle-ci une série de propositions concrètes d’ici fin 2021. 

trait

J’ai particulièrement apprécié la richesse des échanges. Chez leboncoin, nous avons la chance de côtoyer des personnes très créatives et engagées. Il n’y a pas de trajectoire parfaite pour réaliser un projet, l’essentiel est de le faire vivre au quotidien dans l’entreprise.

Par Martin-Auguste Bossut – Chef de projet RSE

Place désormais à l’étape suivante, la mise en œuvre de 4 chantiers prioritaires: le développement du don sur leboncoin, l’organisation et le développement de la publicité gracieuse, la mise en place d’une meilleure information à destination des utilisateurs sur les bénéfices de l’économie circulaire, et le soutien à l’inclusion numérique des TPE/PME. Martin-Auguste Bossut, notre responsable RSE, supervise de nouveaux workshops qui mobilisent une grande variété de profils, mêlant ceux qui ont une connaissance pratique des sujets traités (un product owner spécialisé dans les transactions intervient par exemple sur la possibilité d’effectuer des dons sur leboncoin), et d’autres disposant d’un regard plus extérieur (chefs de marché, responsables de sites, collaborateurs des services généraux ou de télévente, etc.). Souhaitons maintenant à ces mesures le même destin que notre raison d’être : s’imposer avec la force de l’évidence !

trait

Ce que j’en retiens ? Un projet impactant, réaliste via une multitude d’actions concrètes, et qui va au-delà de notre mission quotidienne. Il est la preuve que le digital peut être porteur de sens et avoir un impact positif à travers les relations humaines, l’entraide, l’impact environnemental… et surtout donner à chacun le pouvoir de vivre mieux au quotidien !

Par Cédric Gacquière – DRH Adjoint

Donner à chacun le pouvoir de mieux vivre au quotidien